Cheikh Mansour

Cheikh MANSOUR

 VIE DE CHEIKH MANSOUR HAIDARRA

Cheikh Mansour  grand érudit du Mali  est né en 1924 à Ségou. Il perdît son père dès sa tendre enfance. Il sera sous la protection de son grand-père IBRAHIM communément  appelé  sous le nom de  Nioro karamoko en son temps. C’est ce dernier qui assura son éducation notamment l’apprentissage du Coran et autres études afférents  jusqu’à l’âge adulte.

Après  un long entretien avec Madani Tall et Saada Touré (tous deux de grands maîtres) à propos de la connaissance d’ALLAH, il ressort que les héritiers de Cheikh Ahmad Tidjanî sont à Fès. Il s’y rend  accompagner de son beau-frère Mohammad. Après quelques jours passés à Fez, il lui est recommandé  de se  rendre à Kaolack(Sénégal)  auprès du détenteur de la Faydha : Cheikh Ibrahim Niass. Son voyage dura en tout 3 mois.

Lors  du pèlerinage 1994, Baye Niasse apparut au Maître (en état de veille) près de la Kaaba et lui annonce qu’il doit le rejoindre. C’est durant cette même année qu’il tira sa révérence (à l’âge de 70 ans).

Hadith Qudsi :

D'après Abu Harayrah (que Dieu l'agrée), le Prophète (S.B) a dit : Dieu (glorifié et exalté) a de nombreux anges qui parcourent à la recherche d'assemblées où le nom de Dieu est invoqué: ils se joignent alors à eux et rassemblent leurs ailes les uns autour des autres. remplissant ainsi l'espace entre eux et le premier ciel.Quand [les gens de l'assemblée] finissent, [les anges] monte et s'élèvent jusqu'au Paradis.Il (le Prophet S.B) dit: Alors Dieu (puissant et sublime) leur demande - [même si] Il sait mieux qu'eux : D'où venez-vous? Et ils disent : Nous revenons de certains de Tes serviteurs sur Terre : ils Te glorifiaient (Subhana llah), T'exaltaient (Allahu akbar), témoignaient qu'il n'y a de dieu que Toi (La ilaha illa llah), Te louant (Al-Hamdu lillah), and Te demandant [des faveurs]. Il dit: Et que demandaient-ils de Moi? Ils disent: Il Te demandent Ton Paradis. Il dit: Et ont-ils vu Mon Paradis? Ils disents: Non, O Seigneur. Il dit: Et comment cela serait s'ils avaient vu Mon Paradis? Ils disent : Et ils cherchent protection auprès de Toi. Il dit: De quoi cherchent-ils Ma protection? Ils disent: de Ton Enfer, O Seigneur. Il dit: Et ont-ils vu Mon Enfer? Ils disent : NON. Il dit: Et qu'en serait-il s'ils avaient vu Mon Enfer? Ils disent : Et ils demandent Ton pardon. Il (le Prophète S.B) dit: Alors Il dit: Je leur ai pardonné et je leur ai accordé ce qu'ils ont demandé, et je leur ai donné un sanctuaire contre ce qu'ils ont demandé protection. Il (le Prophète S.B) dit: Ils disent: O Seigneur, parmi eux est Untel et untel, un serviteur pécheur, qui passait juste par ce chemin et s'assit avec eux.. Il (le Prophète S.B) dit: Et Il dit: Et à lui [aussi] J'ai donné mon pardon : celui qui s'assoit avec de tels gens ne souffrira pas. Rapporté par Muslim (et aussi par al-Bukhari, at-Tirmidhi et an-Nasa'i).

اَلَّلهُمَّ صَلِّ عَلَى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ الْفَاتِحِ لِمَا أُغْلِقَ وَالْخَاتِمِ لِمَا سَبَقَ نَاصِرِ الْحَقِّ بِالْحَقِّ وَالْهَادِى إِلَى صِرَاطِكَ الْمُسْتَقِيمِ وَعَلَى آلِهِ حَقَّ قَدرِهِ وَمِقْدَارِهِ الْعَظِيم